Coronavirus : la Corée du Sud sinistrée mais toujours desservie

La Corée du Sud est le deuxième pays le plus touché au monde par le coronavirus, après la Chine. Air France, Asiana et Korean Air maintiennent leurs vols entre Paris et Séoul, mais ont réduit la voilure.

- Publicité -

L’évolution du coronavirus COVID-19 est difficile à appréhender en Corée du Sud. Les autorités du « pays du Matin calme » ont annoncé en effet 145 nouveaux cas mercredi 4 mars, en forte baisse par rapport au jour précédent (477), portant tout de même le total de contaminations à près de 6.000. Autre constat, l’épidémie n’a fait «que» 35 morts (plus d’une centaine en Italie), en raison de la « qualité du système médical » avancent comme raison principale les autorités du pays !

La ville de Daegu (sud) – la troisième du pays – et la province voisine du Gyeongsang du Nord sont de loin les plus touchées, avec 90% des cas enregistrées en Corée du Sud. Mais le pays tout entier en subit les conséquences. Et le gouvernement parle d’une situation «grave» pour son économie.

L’économie touristique est particulièrement impactée. La plupart des événements ont été supprimés et les principaux lieux touristiques fermés. La destination est totalement sinistrée sur le marché français, constate Sandra Mullard à l’Office national du tourisme coréen à Paris. Les voyagistes ont stoppé la programmation du pays au moins jusqu’en avril. La Corée du Sud se retrouve en effet en zone orange – déconseillée sauf raison impérative – dans l’espace Conseils aux Voyageurs du Quai d’Orsay.

Les compagnies n’en continuent pas moins à relier la France à la Corée du Sud. Entre Paris et Séoul, Air France est passé de sept à quatre vols par semaine, Asiana de cinq à trois vols hebdomadaires. Korean Air maintient en revanche son vol quotidien, mais opère désormais la ligne en B777 en remplacement de l’A380 ; la compagnie coréenne a annulé ses vols sur toutes ses destinations européennes sauf Paris, Amsterdam, Londres et Vienne. A noter que le code-share entre Air France et Korean Air est suspendu jusqu’au 4 mai.