Elisabeth Borne confirme le maintien des taux de l’activité partielle en mars

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, s’est exprimée ce matin au micro de BFM pour confirmer que les conditions actuelles concernant l’indemnisation de l’activité partielle pour les secteurs concernés restaient inchangées. 

« On va prolonger au mois de mars les taux actuels de l’activité partielle, donc effectivement, aucun reste à charge pour les secteurs qui sont les plus frappés par la crise et on maintient le taux de 15% de reste à charge (…) pour répondre à l’incertitude que nous avons sur la situation sanitaire », a indiqué la ministre ce mardi matin. Parmi les secteurs concernés : le tourisme, la culture, sport et loisirs, l’hôtellerie-restauration ou bien encore le transport. Ces secteurs continueront donc de bénéficier, eux, d’une prise en charge à 100%. 

Au 1er mars, les modalités liées à l’activité partielle auraient dû évoluer avec une indemnisation abaissée à 60% de la rémunération brute, contre 70% à l’heure actuelle pour les entreprises ne faisant pas partie des secteurs protégés. Le reste à charge est donc maintenu à 15% jusqu’à fin mars, contre 40% prévu initialement, faute de reprise économique. Elisabeth Borne a en parallèle, invité les entreprises des secteurs moins touchés par la crise qui anticipent une baisse d’activité plus durable à « signer des accords d’activité partielle longue durée (APLD) ».