En Allemagne, mise en place d’un couvre-feu national très controversé

Le parlement allemand a adopté plusieurs mesures afin de lutter contre l’épidémie de COVID-19, dont la très controversée mise en place d’un couvre-feu national, contraire au principe de pouvoir des régions dans cet État fédéral. 

Le gouvernement allemand a adopté mercredi 21 avril une modification de la loi anti COVID-19, renforçant ainsi le pouvoir du gouvernement d’Angela Merkel. Ainsi, un couvre-feu nocturne va être imposé dans toutes les zones du pays où le taux d’incidence du virus est supérieur à 100 pour 1 000 habitants, soit dans 80% du pays actuellement. Ce couvre-feu sera mis en place de 22h à 5h, sauf motif impérieux (professionnel, santé, ou sport jusqu’à minuit). Cette nouvelle mesure entrera en vigueur à partir du 26 avril et ce, jusqu’à fin juin, selon l’évolution épidémique. 

> A lire aussi : Covid-19 : La France classée en rouge vif par l’Allemagne

Pour les allemands, au delà d’une atteinte à la liberté individuelle, cette nouvelle loi est une première dans ce pays très attaché au fédéralisme et vient, une fois de plus, démontrer que le gouvernement central cherche à prendre la main sur les 16 régions appelées länder. Plusieurs milliers de manifestants se sont notamment retrouvées à Berlin et dans plusieurs villes d’Allemagne pour exprimer leur opposition au texte.