En Chine, une ville coupée du monde à cause du coronavirus

Alors que l’ancien foyer épidémique de Wuhan sembler avoir réussi à éradiquer le virus, la ville de Shijiazhuang a coupé ses principaux axes routiers afin d’endiguer une hausse de cas. 

La ville de 11 millions d’habitants ne compte « que » 117 contaminations au COVID-19 mais les autorités ont décidé de boucler ses voies d’accès. En tout, dix autoroutes conduisant à la capitale de la province du Hebei, située à 300 km au sud de Pékin étaient fermées, ainsi qu’une gare routière, afin d’empêcher la contagion de se répandre à l’extérieur de la ville. Tous les établissements scolaires ont également été fermés dans la cité.

L’un des districts de la ville nommé Gaocheng a été classé « à haut risque » et comprend 40 000 habitants. Le secteur a été totalement coupé du monde et les habitants y font l’objet de tests de dépistage réguliers.