Enquête : Paris CDG pourrait détrôner Londres Heathrow et devenir le premier aéroport européen

Paris Charles de Gaulle devrait éclipser l’aéroport d’Heathrow en tant que premier hub aérien d’Europe d’ici 18 mois, selon le journal britannique The Independent.

- Publicité -

En 2019, Paris CDG a connu une croissance d’environ 5 % pour atteindre 76,15 millions de passagers. Heathrow a connu une croissance de 1 % pour atteindre 80,9 millions de passagers. The Independent calcule que, si ces taux de croissance se maintiennent, Paris CDG accueillera 80 millions de passagers cette année, contre 81,7 millions pour Heathrow. Les totaux annuels pour les deux aéroports, en supposant une croissance constante, seraient égaux à 82,3 millions à la fin du mois de juillet 2021. Après cela, l’aéroport Charles de Gaulle irait de l’avant. Mais ces prévisions pourraient bien être faussées par la forte baisse du trafic entre l’Europe et la Chine en raison de l’épidémie de coronavirus.

Il y a cinq ans, la commission Davies sur l’extension de l’aéroport d’Heathrow a recommandé à l’unanimité la construction d’une troisième piste. Ce plan a été soutenu par le gouvernement et le parlement. Mais le projet a perdu de son élan. La date d’ouverture prévue pour 2026 n’a pas été respectée et – si elle est respectée – la nouvelle piste nord-ouest pourrait ne pas être ouverte avant la fin des années 2020 (pour rappel, l’aéroport de la capitale française dispose de quatre pistes, contre deux à Heathrow.)

Le directeur général de Heathrow, John Holland-Kaye, a déclaré : « Si nous voulons être une Grande-Bretagne véritablement mondiale, nous devons être mieux connectés aux marchés mondiaux que nos rivaux en Europe. Ce serait un désastre économique pour le pays de prendre du retard, juste au moment où nous quittons l’UE. La nouvelle piste d’atterrissage de Heathrow fera du Royaume-Uni un gagnant, en reliant toute la Grande-Bretagne à la croissance mondiale et c’est pourquoi nous devons nous atteler à la tâche ».

Heathrow a annoncé un mois de janvier record, avec 2,9 % de passagers de plus qu’un an auparavant.