La libre circulation est rétablie dans l’espace européen

La libre circulation est rétablie dans l'espace européen

Les frontières de l''Union européenne plus huit autres pays sont désormais rouvertes sans restriction aux ressortissants européens, à l'exception de l’Espagne et du Royaume-Uni.

C'est officiel : à compter de ce lundi 15 juin, les personnes en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) pourront donc entrer sur le territoire français sans restrictions liées à la lutte contre le COVID19, comme c’était le cas avant le 18 mars 2020.

Ces voyageurs ne seront notamment plus tenus de se munir d’une attestation de déplacement international dérogatoire pour entrer sur le territoire français. Pour mémoire, les personnes en provenance de l’espace européen sont par ailleurs dispensées de quatorzaine à leur arrivée en France.


Par réciprocité, des restrictions continueront toutefois de s’appliquer aux frontières avec l’Espagne et avec le Royaume-Uni :
- L’Espagne a choisi de maintenir jusqu’au 21 juin ses restrictions de circulation liées au
COVID-19 ainsi que l’exigence de quatorzaine pour les passagers aériens en provenance des pays européens. En accord avec les autorités espagnoles, la France maintiendra par
conséquent les restrictions actuellement en vigueur jusqu’au 21 juin. Jusqu’à cette date, les
passagers aériens en provenance d’Espagne seront invités à effectuer une quatorzaine à leur arrivée en France.
- Le Royaume-Uni a choisi de mettre en place le 8 juin une obligation de quatorzaine pour les voyageurs en provenance de France. Ainsi, à compter du 15 juin, les voyageurs en
provenance du Royaume-Uni ne feront plus l’objet de restrictions d’entrée sur le territoire
national liées à la lutte contre le COVID-19 mais resteront, jusqu’à nouvel ordre, invités à
observer une quatorzaine à leur arrivée.


Conformément aux recommandations de la Commission européenne présentées la semaine dernière, la France procédera par ailleurs à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet. Cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là.