Le Royaume-Uni impose un test PCR et un isolement pour les entrants

Omicron - Le Royaume-Uni impose un test PCR et un isolement pour les entrants

Les voyageurs entièrement vaccinés arrivant en Angleterre à partir de 4 heures ce mardi 30 novembre devront à nouveau passer un test PCR Covid-19 et s'auto-isoler jusqu'à ce qu'ils reçoivent un résultat négatif.

Au cours du week-end, le gouvernement britannique a annoncé qu'à partir de mardi, les voyageurs entièrement vaccinés devront s'isoler et passer un test PCR avant la fin du deuxième jour suivant leur arrivée. Si le résultat du test est négatif, ils seront autorisés à quitter la quarantaine. Les tests antigéniques ne seront plus acceptés à partir de 4 heures le 30 novembre, de sorte que même les voyageurs qui avaient réservé ce type de test doivent désormais réserver un test PCR à la place.

Le gouvernement a également ajouté l'Angola, le Malawi, le Mozambique et la Zambie à la liste rouge des pays à risque pour les voyageurs, car trois cas de la nouvelle variante Covid-19, ont été découverts en Angleterre et six en Écosse. Cette décision intervient après que l'Afrique du Sud, le Botswana, le Lesotho, l'Eswatini, le Zimbabwe et la Namibie ont été ajoutés à la liste rouge la semaine dernière.

Seuls les citoyens et résidents britanniques ou irlandais seront autorisés à entrer au Royaume-Uni en provenance des pays figurant sur la liste rouge, et le gouvernement a conseillé aux citoyens et résidents de ne pas se rendre dans ces pays. Même les passagers entièrement vaccinés doivent passer un test PCR dans les trois jours suivant leur départ d'un pays figurant sur la liste rouge, réserver un forfait quarantaine de 10 jours dans un hôtel et organiser des tests PCR les deuxième et huitième jours après leur arrivée. Le gouvernement a déclaré qu'il réexaminerait ses règles de voyage avant Noël.