France : le nombre de salariés en chômage partiel diminue en mai

En avril dernier, 3 millions de salariés bénéficiés du chômage partiel. Au mois de mai, ce chiffre tombait à 2,3 millions. Si il est encore trop tôt pour parler de reprise, la tendance semble être au regain d’activité. 

Le mois de mai a été marqué par le début du plan de déconfinement progressif établi par le gouvernement et donc, de la fin du chômage partiel pour certaines entreprises. En mai, le régime concerné 2,3 millions de salariés du secteur privé, contre 3 millions en avril. Pour rappel, au printemps 2020, le chômage partiel concernés plus de 9 millions de salariés en France. Selon la Dares, cette diminution provient d’un plus faible recours à l’activité partielle dans le secteur de l’administration publique, l’enseignement, la santé et l’action sociale (-65%), dans les services aux entreprises (-30%), dans les autres activités de services (-23%), dans l’hébergement et la restauration (-10 %), ainsi que dans le commerce (-12%). Cette tendance à la baisse devrait se poursuivre grâce aux nouveaux assouplissements annoncés en juin et la reprise de certaines activités, notamment dans le secteur touristique et évènementiel. 

A lire aussi : France : fin du 100% télétravail obligatoire à compter du 9 juin

En parallèle, le retour sur site s’organise également du côté des employés et des entreprises avec la fin du télétravail obligatoire depuis le 9 juin. Depuis cette date, les employeurs doivent fixer, « dans le cadre du dialogue social de proximité, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine ». Au cours du mois de mai, 26% des salariés ont été au moins un jour en télétravail, soit deux points de moins qu’en avril. Parmi eux, 31% ont télétravaillé tous les jours de la semaine, 48% ont été en télétravail entre deux et quatre jours par semaine, 13% un jour par semaine et 8% uniquement quelques jours dans le mois.