Jean Castex appelle les entreprises à renforcer le télétravail

587

Le premier ministre a pris la parole hier à 18h pour faire le point sur l’évolution du virus en France. Si le reconfinement ne semble toujours pas être à l’ordre du jour, les entreprises sont, elles, invitées à renforcer leur dispositif de télétravail. 

Pas de nouvelles restrictions annoncées hier par Jean Castex mais une mise au point sur la situation en France. Le couvre-feu national à 18h reste en vigueur, tout comme les tests PCR obligatoires aux frontières ou bien encore l’attestation de motif impérieux pour tout déplacement hors territoire, y compris pour les Outre-mer. Le gouvernement attend en effet de connaitre les effets des dernières restrictions avant de se prononcer sur un éventuel reconfinement général. 

Les déplacements interrégionaux sont donc toujours possibles mais le premier ministre rappelle que la situation reste « fragile », bien que « stable ». « Le confinement n’est pas nécessaire aujourd’hui. Mais en cas de nécessité, nous n’hésiterions pas. […] L’objectif n’est pas de repousser le confinement, il est de l’éviter », a-t-il précisé. 

Concernant le télétravail, ce dernier doit être, « la règle à toutes les activités qui le permettent. Aujourd’hui plus d’un tiers des actifs peuvent le faire. Or le recours au télétravail s’érode. 30 % de ceux qui peuvent télétravailler à 100 % le font. C’est difficile, mais nous n’avons pas le choix ! », a-t-il ajouté. Pour le gouvernement, le télétravail est un levier important dans la lutte contre le coronavirus. 

Par ailleurs, les contrôles après 18h ont été renforcés et augmentés de 39% depuis la semaine dernière, avec 53% de verbalisations supplémentaires.