La Corée du sud suspend la délivrance des visas d’affaires pour les citoyens français

La Corée du Sud suspend provisoirement la délivrance des visas d’affaires, de travail et d’études aux Français à compter de ce jour. Les voyages touristiques restent eux interdits jusqu’à nouvel ordre. 

Face au risque d’importation du COVID-19, selon RapideVisa, le pays a décidé de suspendre temporairement la délivrance des visas d’affaires, de travail et d’études aux Français. Pour rappel, depuis mars 2020, l’exemption de visa avait été supprimée pour les voyageurs français et ce dernier était devenu obligatoire pour tout séjour en Corée du Sud, y compris pour les courts-séjours. Depuis un an, seuls les voyageurs d’affaires et les étudiants pouvaient ainsi se rendre en Corée du Sud, munis d’un visa délivré au préalable par l’Ambassade. Une fois à l’arrivée dans le pays, les voyageurs autorisés devaient respecter une quarantaine de 2 semaines, dont il était possible d’obtenir l’exemption exceptionnelle au cas par cas, en justifiant d’un motif impérieux.

Mise à jour : Les visas peuvent cependant être délivrés au cas par cas, sur autorisation ministérielle exceptionnelle.