L’Amérique latine renforce ses mesures contre le coronavirus

Plusieurs pays d’Amérique latine dont le Venezuela, l’Equateur, la Bolivie et le Guatemala ont renforcé les mesures de restriction à l’égard des personnes en provenance des pays les plus touchés, dont la France. 

Après avoir vu leurs premiers cas directement importés d’Europe, plusieurs pays d’Amérique latine ont annoncé la fermeture de leurs frontières. Au Venezuela, tout voyageur en provenance d’Europe devra se soumettre à une quarantaine obligatoire de deux semaine afin de « rompre la chaîne de transmission du virus au bon moment » a annoncé la Vice-Présidente Delcy Rodriguez. Par ailleurs, toutes les liaisons aériennes avec l’Europe et la Colombie ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre et les établissements d’enseignement sont fermés depuis aujourd’hui. 

En Bolivie, tous les vols directs depuis et vers l’Europe sont également suspendus jusqu’à fin mars minimum et les voyageurs en provenance de la Chine, Corée du Sud, Italie et Espagne sont interdits d’entrée sur le territoire. L’Equateur, lui, annonce la fermeture de ses frontières aux étrangers dès ce lundi. 

Au Guatemala, le président Alejandro Giammatei a annoncé la suspension des cours dans tous les établissements d’enseignement public et privé du pays et l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. Dans un message à la nation, le président a précisé que ces mesures seraient en vigueur durant 21 jours. 

Au Mexique, le gouvernement appelle à une restriction des voyages à l’étranger et à la suspension des cours, des activités publiques et privées non essentielles.