Le Japon et la Corée du sud allègent leurs restrictions d’entrées

La Corée du Sud et le Japon font évoluer les restrictions liées au Covid aux frontières pour les voyageurs internationaux. 

La Corée du sud mettra fin à l’obligation de test pour les voyageurs entrants à compter du samedi 3 septembre. «Tous les passagers sud-coréens et étrangers des avions et des navires arrivant dans le pays à partir de ce samedi ne seront plus obligés de présenter un certificat de test PCR négatif», a indiqué le ministère de la Santé du pays. L’obligation de test obligatoire dans les 24 heures après l’arrivée sera en revanche maintenue, quel que soit le statut vaccinal du voyageur. 

En parallèle, le Japon allège de nouveau ses restrictions en mettant fin à l’obligation d’être escorté par un guide lors d’un voyage touristique dans l’archipel. Les voyageurs devront néanmoins toujours réserver leur séjour via une agence de voyage. Le quota d’arrivées quotidiennes au Japon sera relevé à 50.000 personnes, contre 20.000 actuellement. La semaine dernière, le gouvernement avait annoncé qu’il cesserait à compter du 7 septembre d’imposer aux voyageurs triplement vaccinés de présenter un certificat prouvant un test négatif au Covid-19 à leur arrivée. «Alors que les échanges internationaux s’intensifient de nouveau dans le monde, le Japon va rejoindre le mouvement», avait déclaré Fumio Kishida, le Premier ministre.