Le port du masque deviendra-t-il obligatoire en entreprise ?

Lors de son interview mardi 14 juillet, le Président Emmanuel Macron est revenu sur le port du masque et a déclaré que ce dernier deviendra obligatoire dans les espaces publics clos dès le 1er août. 

- Publicité -

Une mesure qui pourrait concerner les entreprises, oui, mais sous quelles conditions ? En effet, face à la recrudescence de cas de COVID-19 en France et la crainte d’une seconde vague, le gouvernement souhaite rendre obligatoire le port du masque dans les espaces publics clos et ce, dès le mois d’août. « La date a été fixée pour pouvoir avoir le temps de procéder à la mise en œuvre juridique de cette mesure et de faire de la sensibilisation et de la prévention pour adapter les comportements. Il y a de l’impatience mais quinze jours, cela va arriver vite », précise un conseiller de l’Elysée.

Si cela est déjà appliqué à l’intérieur des restaurants et dans de nombreux commerces, qu’en est-il pour les entreprises ? Actuellement, les employés sont contraints de porter un masque uniquement lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent ou si la distance d’au moins un mètre ne peut être respectée ou garantie. Le texte officiel doit ainsi très prochainement donner davantage de précisions sur « les lieux publics clos » concernés : « Il va y avoir un travail assez rapide de définition de quels lieux publics on parle, de comment l’obligation s’applique. Mais dès maintenant, il faut être responsable. Il ne s’agit pas d’attendre le 1er août pour porter un masque quand on peut notamment dans les lieux publics clos », a déclaré au micro de BFM Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. Cela devrait notamment concerner : « les établissements recevant du public (ERP) sont des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises ». A priori, pour les entreprises ne répondant pas à ce critère, rien ne devrait donc changer.