Le Quai d’Orsay alerte les voyageurs sur la situation en Bolivie

Suite à la démission du Président Evo Morales, la situation sécuritaire à travers le pays est très instable. Les voyageurs d’affaires sont invités à reporter leurs déplacements. 

- Publicité -

Selon le Quai d’Orsay, des manifestations, parfois accompagnées d’affrontements, ont toujours lieu dans plusieurs villes du pays. Elles provoquent des blocages et des difficultés de circulation.

De nombreux axes nationaux ont été coupés, en particulier entre La Paz, Oruro, Potosi, Sucre, Tarija, Cochabamba et Santa Cruz. Il peut être dangereux de circuler sur ces axes. Le passage aux postes-frontières n’est pas toujours assuré, tout comme l’accès aux principaux aéroports. De nombreux vols ont été annulés.

Dans ces conditions, il est préférable de reporter tout voyage non essentiel, jusqu’à nouvel ordre. En cas d’impossibilité de reporter son voyage, la plus grande prudence est à observer dans tout le pays. Il convient notamment de rester à l’écart des rassemblements et de se tenir informé de l’évolution de la situation avant tout déplacement à l’intérieur du pays.