Les États-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés début novembre

1706

Les voyageurs vaccinés en provenance de l’Union européenne et du Royaume-Uni devront toutefois se faire tester et porter un masque.

Si un « travel ban » était appliqué depuis mars 2020, l’ouverture des frontières américaines était surtout attendue au début de cet été, dans le cadre d’une démarche de réciprocité. D’où la déception des professionnels européens du voyage. L’administration Biden a finalement annoncé ce lundi qu’elle autorisait à partir de début novembre l’entrée aux Etats-Unis des voyageurs vaccinés en provenance de l’Union européenne et du Royaume-Uni. Ces derniers devront toutefois se faire tester (dans les trois jours précédant le voyage) et porter un masque sans toutefois qu’il soit précisé dans quel cadre. Et un système de traçage sera mis en place par les compagnies aériennes afin de pouvoir les contacter le cas échéant, a précisé le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison-Blanche, Jeff Zients.

A noter que la liste des vaccins autorisés pour entrer aux Etats-Unis n’a pas encore dévoilée. Mais il est quasi-sûr qu’on y retrouvera tous les vaccins autorisés en Europe.