Les Etats-Unis toujours interdits d’accès aux Européens

620

Les autorités américaines s’inquiètent elles aussi de la propagation du variant Delta et ne fournissent désormais plus aucun calendrier pour la réouverture de leurs frontières aux Européens.

La réciprocité n’est toujours pas à l’ordre du jour entre Européens et Américains. Alors que ces derniers peuvent se rendre depuis quelques semaines sur le Vieux Continent s’ils sont vaccinés ou présentent un test PCR négatif, les Français et leurs voisins de l’Union européenne devront encore patienter avant d’être autorisés à traverser l’Atlantique. Et « aucun calendrier de réouverture de nos frontières aux Européens n’est aujourd’hui à l’ordre du jour », a précisé ce lundi le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price.

Les autorités américaines sont en effet inquiètes de la propagation du variant Delta (indien), y compris sur leur territoire où il est désormais largement majoritaire. Le nombre de cas positifs est reparti à la hausse (plus de 50 000 par jour) depuis quelques semaines aux Etats-Unis, où une personne sur deux est totalement vaccinée. Et l’idée du pass sanitaire conditionnant l’entrée dans de nombreux lieux publics fait son chemin de l ‘autre côté de l’Atlantique, d’autant que la campagne de vaccination y marque fortement le pas.

La ville de New York va pour sa part exiger que tous ses fonctionnaires (plus de 300 000 personnes) soient vaccinés ou se soumettent à un test hebdomadaire à compter du 13 septembre prochain. Une même mesure serait prise en Californie et concernerait 238.000 personnes directement employées par l’État, selon l’agence Associated Press.