Les salons et conférences interdits en Angleterre jusqu’à nouvel ordre

Après l’Italie, c’est au tour du Royaume-Uni d’annoncer de nouvelles restrictions pour tenter d’enrayer l’épidémie de la COVID-19 sur son territoire. 

Boris Johnson a en effet annoncé un « couvre-feu » entre 22h et 5h du matin dès ce jeudi 24 septembre pour les pubs, les cafés et les restaurants en Angleterre. Dès le 28 septembre, les mariages seront eux limités à 15 personnes et à 30 personnes pour les enterrements. En cas d’infraction, le premier ministre rappel que l’amende se chiffre à 200 livres sterling, soit environ 220 euros. 

Alors que leur retour était annoncé à partir du 1er octobre, les conférences, salons professionnels et rassemblements sportifs sont annulés et le télétravail est très fortement conseillé pour les travailleurs.« Restez travailler chez vous si vous le pouvez. » Ces restrictions n’ont « rien à voir avec un retour au confinement généralisé de mars » mais « elles pourront peut-être durer six mois », a ainsi déclaré Boris Johnson.

Si ces restrictions ne concernent que l’Angleterre, les autres pays du Royaume-Uni ont également mis en place de nouvelles restrictions. En Ecosse par exemple, il est interdit d’inviter des personnes chez soi.