Les voyageurs français interdits de séjour en Chine

Alors que la Chine semble avoir pris le contrôle sur la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement a annoncé la suspension d’entrée des visiteurs en provenance de 9 pays, dont la France. 

Dans une démarche de « prévention de la pandémie durement gagnée en Chine », les autorités interdisent l’entrée des voyageurs en provenance de 9 pays. Sont concernés les ressortissants non chinois en provenance de l’Italie, de la Russie, de l’Inde, du Royaume-Uni, de la France, des Philippines, de Belgique, de l’Ukraine et du Bangladesh. « La proportion de cas importés à l’étranger en octobre a augmenté d’environ 45% par rapport à septembre, atteignant 515 cas. Dans le même temps, des clusters locaux se sont également produits dans certains endroits en Chine », a déclaré vendredi Wang Wenbin, porte-parole du ministère.

La politique actuelle en matière de visas stipule que l’entrée des titulaires de visas diplomatiques, de service, de courtoisie ou de visas C restera possible, ainsi que celle des titulaires de visas délivrés après le 3 novembre. Les ambassades ont précisé que les ressortissants étrangers qui doivent se rendre en Chine pour une raison urgente peuvent présenter une demande de visa.