L’Italie impose un test PCR pour entrer sur son territoire

900

Après une recrudescence du virus en Europe, et plus particulièrement en France, l’Italie demande aux voyageurs en provenance de certaines régions des tests négatifs pour pouvoir entrer sur son territoire. 

Le ministre italien de la Santé a annoncé hier, lundi 21 septembre, que le pays durcissait son accès à tous les voyageurs provenant de 7 régions françaises, dont Paris. Sont concernées, les citoyens en provenance de : la ville de Paris et de l’Île-de-France, sont l’Auvergne-Rhône Alpes, la Corse, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Acquitaine, l’Occitanie, et la région Paca. « Les données européennes sont critiques. L’Italie est dans une situation plus favorable que d’autres pays, mais il faut rester prudents pour ne pas rendre vains les sacrifices consentis jusqu’ici », a-t-il déclaré. 

Les voyageurs en provenance de ces régions devront présenter un test moléculaire ou antigénique effectué 72 heures précédant l’entrée sur le territoire et dont le résultat est négatif. À défaut, ils devront effectuer ce test à leur arrivée à l’aéroport, au port ou au poste frontière