Nigeria: les compagnies aériennes locales affichent plus de 50% de retard

Plus de la moitié des vols d'Air Peace ont été retardés ou annulés.
Plus de la moitié des vols d'Air Peace ont été retardés ou annulés.

D'après la Nigerian Civil Aviation Authority (NCAA) 16 426 vols ont été retardés au premier semestre 2019, sur les 30 043 vols effectués par les compagnies aériennes locales. Ces chiffres, publiés par le Département de la protection des consommateurs confirment que ce problème de retards s'est aggravé.

Avec un curseur qui indique un taux de retards proche de 60%, les compagnies aériennes du Nigeria n'ont pas fait de progrès en matière de ponctualité au cours des derniers mois. Des retards qui s'expliqueraient par les intempéries survenues pendant la saison des pluies, par la mauvaise infrastructure des aéroports locaux, ou encore par la pénurie de carburant. Mais la plupart du temps, ces compagnies se retranchent derrière de mystérieuses "raisons opérationnelles." 

Air Peace, qui représente environ 40 % du trafic local, a effectué 11 889 vols et remporte la palme au classement des vols retardés avec 6 359 retards et 91 vols annulés.

Arik Air suit de près avec 2 306 vols retardés et 41 annulations sur ses 5 378 opérations aériennes.

Aero Contractors a effectué 3 293 vols dont 2 181 ont été retardés et 36 annulés, tandis qu'Azman Air a enregistré 1 312 vols retardés et 12 annulations sur les 2 711 vols effectués par la compagnie.

Dana Air a exploité 2 278 vols avec 1 477 retards et 25 annulations, tandis qu'Overland a enregistré 894 retards et 8 annulations sur ses 1 248 vols programmés.

Max Air a enregistré 2 652 vols avec 1 538 vols retardés et 19 annulations ; Med-View Airlines Plc, 374 vols avec 219 vols retardés et huit annulés et le nouvel arrivant, Ibom Air a enregistré 220 vols avec 143 vols retardés et aucun annulé.