L’autopartage des voitures fonctionnant au gaz

Seat lance à Madrid un service d'autopartage baptisé Respiro, qui propose des véhicules fonctionnant au gaz naturel. Un carburant alternatif qui séduit les clients soucieux de leur empreinte carbone, car ces véhicules ont des émissions très faibles.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Arial; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Arial; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 14.0px} span.s1 {font-kerning: none}

Le constructeur automobile espagnol Seat a choisi la capitale de son pays, Madrid, pour lancer le tout premier service d’autopartage avec des voitures fonctionnant au gaz naturel. En plus de satisfaire les aspirations écologiques des utilisateurs en raison de faibles émissions, les véhicules de Respiro permettent de circuler partout, ce qui est fort appréciable dans les grandes villes qui ont des zones d’accès restreint ou des autorisations restreintes pendant les pics de pollution. Autre avantage : les grands parcs d'activités madrilènes ont créé des zones de stationnement qui leur sont réservées. De plus, s'ils sont classés comme véhicules ECO, ils bénéficient également d'une réduction sur les parkings réglementés.

 

En Espagne, un véhicule particulier passe 97% de son temps garé. Au Royaume-Uni, ce chiffre est de 96%, et de 95% aux États-Unis. C’est pourquoi l’autopartage devient de plus en plus populaire dans les grandes villes. Les citadins qui ne possèdent pas de voiture peuvent en louer une en quelques clics, pour une heure ou une journée, l’empruntant dans un parking et la restituant dans un autre, en toute flexibilité. L’application mobile Respiro permet de réserver la voiture, de déverrouiller le véhicule et de prolonger la location si nécessaire.