9 villes françaises « pilotes » s’engagent dans le référentiel « Destination Innovante Durable »

Une vingtaine de villes françaises, dont neuf « pilotes » vont s’engager cette année dans les démarches de certification « Destination Innovante Durable » créée par France Congrès et Evénements (FCE).

FCE, l’association des villes de congrès et d’événements, qui fédère élus (maires et présidents d’agglomérations) et professionnels (gestionnaires de sites, prestataires…) du secteur, engage le déploiement du référentiel « Destination Innovante Durable » sur une vingtaine de villes françaises.

Initialement programmé l’an dernier puis décalé au printemps de cette année, le déploiement de ce nouveau label « Destination Innovante Durable », lui-même adossé à la certification internationale ISO20121, va rendre opérationnels les 26 actions qui le structurent, en matière d’engagements sociaux, environnementaux, et économiques.

Business et Leisure

La démarche couvre le tourisme d’affaires comme celui de loisirs, et son intérêt réside dans le fait d’associer toutes les parties prenantes du territoire (visiteurs, socioprofessionnels, habitants etc.) à la bonne réalisation des actions et objectifs désignés. Pourquoi le tourisme, alors que le périmètre d’action de FCE est habituellement le MICE ?

Parce que, explique David Lisnard, maire de Cannes et président de FCE, « privilégier un développement durable à l’échelle d’une destination nécessite une approche globale intégrant une part de tourisme de loisirs. Du point de vue de l’offre et de son attractivité, il est d’ailleurs intéressant de raisonner en termes de complémentarité, le congressiste pouvant aussi être un amateur d’art, de culture, de sport ou autre. »

Huit enjeux

Un organisme certificateur sera chargé d’auditer et de certifier les destinations qui s’engagent. Les premières certifications sont attendues au cours du second semestre 2021, si les conditions de reprise de l’activité sont réunies.

Ce référentiel est basé sur 8 enjeux qui se déclinent en 26 actions :
Enjeu 1 : Déployer une gouvernance ouverte et transparente
Enjeu 2 : Renforcer la mobilité durable pour s’inscrire dans la trajectoire neutralité carbone à 2050
Enjeu 3 : Favoriser la consommation responsable et lutter contre le gaspillage
Enjeu 4 : Faire du tourisme un moteur de l’inclusion
Enjeu 5 : Valoriser l’économie et protéger le patrimoine de la destination
Enjeu 6 : Mobiliser les ressources pour favoriser l’innovation durable dans le secteur touristique
Enjeu 7 : Impliquer les touristes, les professionnels et les organisateurs d’événements dans la dynamique durable
Enjeu 8 : Apporter une attention spécifique à la sécurité des publics

9 villes « pilotes »

Les 9 destinations qui ont intégré la démarche en qualité de « pilotes » sont : Biarritz Tourisme, l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole, le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, Destination Deauville, l’Office Métropolitain de Tourisme et des Congrès de Marseille, Inspire Metz, Destination Nancy, Nantes Métropole et
Destination Rennes.

Pour l’heure, dix autres destinations (série en cours) se préparent à intégrer la démarche de labellisation : Destination Angers, la Communauté Urbaine de Dunkerque, La Baule Evénements, l’Agglomération de La Rochelle, Le Touquet Paris Plage, Hello Lille, OnlyLyon Tourisme & Congrès, l’Office de Tourisme et des Congrès de Montpellier Méditerranée Métropole, la Métropole Nice Côte d’Azur et Régie Acropolis et Tours Evénements.