A Rennes, l’activité du Couvent des Jacobins est repartie

Après un mois de janvier atone, les évènements professionnels ont repris depuis le début de ce mois de février au centre des congrès de Rennes. Un premier congrès a réuni 1 800 personnes.

Les professionnels de toutes nationalités du secteur de la Génétique Humaine et Médicale ont pu se retrouver les quatre premiers jours de février, au Couvent des Jacobins. Après deux années de préparation, et de nombreuses incertitudes liées au contexte sanitaire, l’ensemble du congrès s’est tenu en présentiel. «Réunir 1 800 personnes durant 4 jours était un défi dans ce contexte sanitaire tendu ! » s’est félicitée le professeur Sylvie Odent, généticienne clinicienne au CHU de Rennes.

La technologie entre les différents auditoriums et salles du Couvent des Jacobins a permis d’adapter l’accueil des congressistes, lesquels étaient plus nombreux que la jauge attendue lors des temps forts de l’événement. Et Sylvie Odent de souligner le travail mené par le conseil scientifique des Assises, le Comité Local d’Organisation, le PCO (organisateur de congrès professionnel) MCO Congrès, l’équipe des bénévoles, l’équipe du Couvent des Jacobins et le soutien de la FFGH (Fédération Française de Génétique Humaine). Karine Tréguer, directrice du Couvent des Jacobins et du pôle rencontres professionnelles, a pour sa part témoigné de sa confiance dans l’avenir : « Les perspectives sont bonnes pour l’évènementiel” a-t-elle souligné.

Le Couvent des Jacobins, dont l’exploitation a été confiée à Destination Rennes, a ouvert fin 2017 après avoir été transformé en centre des congrès de Rennes Métropole.