Festival de Cannes reporté : un signal pour le MICE

Le Festival de Cannes ne se tiendra pas, comme traditionnellement, en mai, mais au début de l'été, en juillet. Une indication pour les professionnels de l'événement.

Contrairement à cette année 1968 où il fallut, entre autres, deux génies en la personne de Godard et Truffaut (notre photo) pour qu'il soit interrompu, l'édition 2021 du Festival de Cannes ne doit son report qu'à un vulgaire virus qui n'a pas la moindre idée de ce que peut être un traveling ou une focale.

« Comme annoncé à l’automne dernier, le Festival International du Film de Cannes, se donnait la possibilité de modifier ses dates en fonction de l’évolution de la situation sanitaire mondiale. Ainsi, prévu initialement du 11 au 22 mai 2021, le Festival aura lieu du mardi 6 au samedi 17 juillet 2021 ».

Le communiqué est bref mais il est riche d'enseignements. Le plus grand festival de cinéma du monde a forcément des canaux d'informations privilégiés, notamment avec le gouvernement français. La décision de ses organisateurs de repousser de deux mois la prestigieuse manifestation est un signal - pas forcément positif, c'est un euphémisme - pour les événements MICE.

Il ne s'agit pas d'en tirer des conclusions hâtives, pourtant. Notamment, on peut imaginer que cette décision ne tient pas uniquement aux perspectives de jauges autorisées d'ici mai... Que les restrictions aux frontières sont également prises en compte : le Festival de Cannes est-il toujours le Festival de Cannes si aucune star hollywoodienne, aucun génie asiatique n'y gravit les marches mythiques ?

En tout état de cause, ce report va vraisemblablement être considéré comme un trébuchet fiable pour l'agenda des événements internationaux en France, au moins, en Europe, certainement. Et si on opte pour le gros plan, une très mauvaise nouvelle pour Cannes et, plus largement, la Côte d'Azur, déjà sevrée de sa clientèle leisure internationale ainsi que de ses nombreux congrès, salons et autres événements professionnels ou, comme le Festival international du Film, semi-pro, semi-grand public, depuis près d'un an.