Foires et salons pros : « 100 M€ pour faire revenir les exposants »

385
Salons pros franciliens : un Q4 2023 meilleur que le Q4 2019

Le Ministre du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a annoncé ce mardi les grandes lignes du plan d'aide au secteur événementiel.

"Les foires et les salons ont pu rester ouverts après l'épisode (Omicron, ndr) du mois de décembre, (mais avec) 30 à 50% d'exposants en moins par rapport à l'automne". C'est à partir de ce constat, rappelé par Jean-Baptiste Lemoyne, que le gouvernement a décidé d'inclure dans un plan concernant plus généralement le tourisme une série de trois mesures en direction du secteur événementiel.

Elle consistera en une aide aux retours des acheteurs internationaux pour 4 M€ (sans que le ministre n'en donne le détail) et en une mobilisation des prêts sur fonds d'épargne via la Banque des territoires pour financer des projets de long terme d'infrastructures. Mais la mesure phare consiste en une aide à la venue des exposants, avec une enveloppe de 96 M€.

La gestion de cette aide sera confiée à CCI France. Elle va viser 71 événements français, qui se tiendront entre mars 2022 et juin 2023, et qui comptaient avant la crise plus de 500 exposants. "L'idée est d'aller vers les événements les plus stratégiques dans la concurrence internationale", a expliqué le ministre. Elle consistera en une subvention octroyée aux exposants qui sera égale à 50% des dépenses de location de l'espace d'exposition et sera plafonnée à 12.500 € par bénéficiaire et à 1,35 M€ par événement; c'est ainsi jusqu'à une centaine d'exposants par événement qui pourront être aidés par ce biais.

Le décret permettant l'application de cette mesure phare sera déposé "dans prochains jours", a précisé le ministre.