La Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin a ouvert à Dijon

La « CIGV », avec ses espaces d’expositions, ses restaurants et son hôtel 4 étoiles, est un atout supplémentaire pour la riche capitale des Ducs de Bourgogne et sa filière événementielle.

La Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin, inaugurée ce vendredi 6 mai, a pour ambition de raconter et faire vivre les valeurs du « Repas gastronomique des Français » et des « Climats du vignoble de Bourgogne » reconnues par l’Unesco en 2010. Cette « CIGV », aménagée dans l’ancien Hôtel-Dieu, sur 6,5 hectares, accueille un écoquartier, des lieux d’expositions dont l’un de 1 750 m² donnant les clés pour comprendre les enjeux du «Repas Gastronomique des Français».

Sainte-Anne Hôtel Dijon. Photo Eiffage/Naos Hotel

On y trouve aussi un cinéma, l’école de cuisine Ferrandi et de sommellerie BIVB, 5 000 m² de commerces dont un village gastronomique dédié aux artisans locaux, une librairie gourmande, la start-up du Village by CA et ses locomotives Vitagora. Sans oublier le Sainte-Anne Hôtel Dijon (Curio Collection by Hilton) dont l’ouverture est prévue début 2023, un hôtel 4 étoiles de 125 chambres flanqué d’une salle de réception pour 500 convives.

Dans la partie historique du projet architectural, Epicure (société d’investissement dédiée à l’Hôtellerie haut de gamme, à la Gastronomie et aux Loisirs) investit les lieux avec trois adresses : le restaurant gastronomique La Table des Climats, la brasserie Le Comptoir de la Cité, et enfin La Cave de la Cité.

Table des Climats

Cette dernière est un espace de plus de 600 m² sur trois niveaux proposant aux visiteurs une expérience de dégustation. Il comprend une vaste terrasse extérieure et une cave voûtée privatisable pour des événements en petit comité. Les trois adresses sont placées sous la direction culinaire d’Eric Pras, chef triplement étoilé de la Maison Lameloise à Chagny (Saône-et-Loire), lequel a confié au jeune chef Kevin Julien la responsabilité des cuisines.

Située à 1h35 en TGV de Paris, Dijon – cité d’art et d’histoire – possède un patrimoine bâti exceptionnel, l’un des plus beaux de France. La capitale des Ducs de Bourgogne n’en est pas moins une ville vivante et innovante, connu pour son tourisme gastronomique et vini-viticole, bien que moins développé qu’à Beaune.

Son célèbre vignoble – la Cité international se trouve au kilomètre zéro de la Route des Grands Crus de Bourgogne – abrite également quelques belles adresses MICE, dont le Château de Saulon, le Château de Gilly et le Château du Clos de Vougeot.

La ville compte aussi de nombreux hôtels de toutes catégories (Maison Philippe le Bon, Grand Hotel La Cloche, Mercure Centre Clémenceau, Ibis Style Central…) ainsi que d’agréables espaces pour de petits événements (dont les Salons du Cloître ) comme pour les grands, tels le Palais des Congrès et des Expositions, le Stade Gaston Gérard, le Zénith, ou encore l’Écrin à Talant, dans la banlieue de Dijon.