La RATP en passe de devenir un acteur majeur du MICE parisien

L’offre événementielle de la RATP est commercialisée à l’externe par sa filiale Urban Station. A commencer par les nouveaux espaces de La Maison de la RATP à même d’accueillir tous types d’événements, de son Espace du Centenaire à son Business Center inauguré mi-juin. Suivront d’ici 2024 des sites parisiens appartenant à la RATP qui vont être réhabilités et aménagés en lieux de séminaires.

Le vaste programme de réaménagement et de modernisation de la Maison de la RATP touche à sa fin. Les travaux ont porté sur les 50 000 m² de ce bâtiment construit dans les années 90 en face de la gare de Lyon (et sur 32 000m² au siège de l’ingénierie à Val de Fontenay). La transformation la plus radicale du siège social du groupe de transport concerne bien sûr les collaborateurs, lesquels commencent dès à présent, par vague, à occuper les lieux. Ils arrivent sur un site où la capacité d’accueil a été porté de 2 500 à 3 300 positions de travail (non attribués, même pour les membres du Comex…). Un lieu où les environnements de travail s’inspirent des espaces de coworking, flanqués d’innombrables salles de réunion de toutes tailles (à partir de 2 personnes), d’un spectaculaire café-work avec vue sur la Seine, de “tisaneries” à chaque étage, de salles de sports et d’un restaurant (on ne parle plus de cantine) de 20 000m²…

Visuel du Business Center de la Maison de la RATP. Photo SIRVIN GUERRIER & Associés

La transformation des espaces de travail de la RATP a été porté par Urban Station. Une filiale à 100% de RATP Real Estate (*) ayant aussi vocation à commercialiser à l’externe certains de ces espaces de “corpoworking”, ainsi que les espaces événementiels de l’entreprise de transport. On pense au tout nouveau Business Center inauguré mi-juin dans la Maison de la RATP, dont l’espace pour les réunions (2 500m²) compte onze salles (18 à 50 personnes) modernes, pouvant toutes être connectées les unes aux autres. Un lieu doté aussi d’un espace de réception (200 convives en mode cocktail).

On trouve également d’autres espaces événementiels dans la Maison de la RATP. D’abord l’Espace du Centenaire, complètement rénové et modernisé ces derniers mois, rassemblant un auditorium de 258 places et un espace de réception mitoyen de 300 m². Ensuite, toujours dans la Maison de la RATP, un lieu vide de 300m² pour des mini-workshops ainsi que l’Espace Van Gogh (auditorium de 197 places, espace de réception de 150m²). Et l’on citera enfin les 500 m² d’espaces de corpo-working récemment ouverts par Urban Station – sous sa marque – rue des Petites Ecuries dans le 10ème arrondissement parisien, géré en partenariat avec Morning.

Tous ces lieux seront réservables dès la semaine prochaine sur le site urbanstation.fr. “Nos différents espaces ont vocation à être également loués à des entreprises extérieures. Et nous avons déjà beaucoup de demandes. A termes, nous devrions recevoir dans ces espaces 30% d’événements RATP et 70% d’événements externes” prévoit Stéphane Soreau, directeur d’Urban Station, ajoutant que des “event makers” accompagneront si nécessaire les entreprises dans la mise en place et l’animation de leurs événements.

Quid de l’avenir ? L’offre d’Urban Station devrait fortement s’étoffer d’ici 2024, avec la transformation en lieux de séminaires de quatre sites parisiens “à caractère industriel” appartenant à la RATP, tous situés dans des endroits attractifs, l’un sur l’île de la Cité (derrière Notre-Dame), un autre près du Bassin de l’Arsenal, un troisième près d’Auteuil et un quatrième proche de Réaumur-Sébastopol. Et la densification des sièges de Paris et de Val de Fontenay va également libérer l’an prochain une belle propriété située rue Philidor, dans le 20ème arrondissement parisien.

projet d’aménagement d’un site Urban Station appartenant à la RATP, sur l’île de la Cité, projet signé par l’agence Septembre

(*) filiale immobilière de Solutions Ville By RATP Group, elle-même filiale de RATP Group.