Mandelieu-la-Napoule inaugure trois hôtels 4 étoiles en juin 

Sur la Côte d’Azur, la cité balnéaire est peut-être celle disposant du plus fort potentiel de développement aujourd’hui. Et l’inauguration des trois établissements cet été traduit la montée en gamme de son offre hôtelière, un atout supplémentaire sur le segment du tourisme d’affaires.

Mandelieu-la-Napoule est loin de posséder l’incroyable notoriété de Cannes. Moins « bling bling » que sa voisine, cette ville de 22 000 habitants est pourtant, depuis des décennies, une destination balnéaire, nautique, sportive et golfique. Et l’ouverture de son Centre Expo Congrès (CEC), il y a dix ans, en a fait aussi une importante destination MICE. Son auditorium accueillant jusqu’à 1000 personnes a permis à la ville de se positionner avec succès sur le segment des événements de taille intermédiaire. Résultat, le tourisme d’affaires représente entre 40 et 50% de l’activité de Mandelieu-la-Napoule selon les années, comme l’a rappelé Pierre-Louis Roucariès, le directeur général de son Office de Tourisme et des Congrès, lors d’un point presse ce mardi à Paris.

Peu urbanisée et irriguée par de multiples canaux, Mandelieu est à même de répondre à une demande de nature s’inscrivant dans l’air du temps. Et la ville augmente dans le même temps son attractivité en s’engageant dans une refonte complète de son bord de mer. Elle s’est aussi employé, ces dernières années, à accélérer la montée en gamme de son offre d’hébergement. « La plupart des établissements dataient des années 80-90. La décennie actuelle va voir une forte transformation de l’offre (…). Et trois investisseurs ont cru à la destination avant même que ça démarre !« , s’est félicité Pierre-Louis Roucariès, notant la traduction de cet engagement dès cet été par trois rénovations hôtelières majeures, soit 240 chambres d’un tout nouveau standing, pour un investissement de 30 millions d’euros :

. Le Casarose ouvre le 21 juin. L’ex Golf Park Hotel, 4 étoiles vieillissant racheté par le Groupe Cardinal, a fait l’objet d’une rénovation complète avant d’être rebaptisé. Situé à moins de 400 m de la plage, et voisin du Golf Old Course, il se caractérise désormais par un style mixant rétro californien coloré et French Riviera des années 60. L’hôtel se trouve en bordure de la Siagne, cours d’eau menant directement à la mer. Il compte 56 chambres et suites, et se dotera d’une vingtaine de plus dans le cadre d’extensions prévues en 2022 et 2023. Une villa dédiée aux séminaires est aussi prévue dans le cadre de l’extension.

Ilot du Golf

. L’Ilot du Golf est inauguré début juin. Sur l’emplacement de l’hôtel Arcadia, un 2 étoiles démoli, le groupe hôtelier Latour Collection a reconstruit un nouvel hôtel 4 étoiles franchisé BW Premier Collection. Cet établissement chic et moderne de 41 chambres et suites est situé au bord d’une rivière, entre terrains de golf et mer ; il est accessible en bateau via son ponton. Une salle de séminaire, au dernier étage, permet d’accueillir jusqu’à 14 personnes. Des événements peuvent être aussi organisés sur son rooftop.

. Le Mercure Mandelieu rouvre début juin après une rénovation totale. Inauguré en 1991, cet établissement réalisait l’essentiel de son activité sur le segment affaires. Le maintien de la marque traduit la volonté de conserver ce positionnement, avec aujourd’hui un tout autre visage, à l’initiative du groupe Atypio Hotels & Resorts. En témoigne son vaste lobby aux allures de marché provençal, doublé d’un nouveau concept de restauration «La table épicerie by Aix & Terra». L’hôtel dispose de 97 chambres et huit salles de réunion. Et il est voisin de l’auditorium du Centre spatial (l’ancien du Space Camp Patrick Baudry).

Mandelieu compte aujourd’hui 1 700 chambres d’hôtel et de résidence. Avec ces rénovations, la ville répond à une démarche précise : offrir un hébergement de qualité accessible à pied depuis le centre de congrès. En face du CEC se trouve un hôtel Ibis de 96 chambres. Mais le plus gros porteur de la ville est le Pullman, une autre enseigne du groupe Accor. Et on mentionnera aussi les capacités importantes du Goélia Mandelieu Riviera Resort et du Pierre&Vacances. Pour les événements, on rappellera que le château de la Napoule, en bord de mer, peut accueillir jusqu’à 600 personnes.

Coté transport, une gare TGV est espérée à Mandelieu dans quelques années. Aujourd’hui, la ville est desservie par le TER, se trouve à une demi-heure de l’aéroport de Nice Côte d’Azur et cinq minutes de celui de Cannes-Mandelieu, le deuxième de France pour l’aviation d’affaires…