MICE : Cannes affiche son optimisme pour 2023

Pour bien commencer l’année, l’équipe Mice du Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, ainsi que ses partenaires cannois, ont invité les professionnels franciliens du tourisme d’affaires, ce lundi soir au Studio Harcourt à Paris. Une soirée haute en couleur, avec casino, terrain de pétanque, buffets, musique et prises de vue des participant(e)s dans ce studio mythique où sont exposés les portraits des plus grandes stars d’hier et d’aujourd’hui.

Cannes reste la première destination de tourisme d’affaires en France après Paris. Son principal projet en cours : le réaménagement et d’embellissement de la Croisette à l’horizon 2025. Auréolée en 2022 du titre de «Meilleure Destination au monde pour ses Evénements et Festivals» aux World Travel Awards, le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes a pour sa part connu un beau rebond l’an dernier, avec 140 événements accueillis dont plus de 60 “professionnels”. Et l’année 2023 s’annoncerait tout aussi prometteuse.

En 2023, le Palais des Festivals lance de nouveaux concepts d’événements, avec des organisateurs privés, sur des thématiques porteuses pour l’avenir. On citera par exemple le Cannes Gaming Festival en octobre.

L’an dernier, la Mairie de Cannes reprenait la marque Midem (Marché International du Disque et de l’Edition Musicale) et en confiait l’organisation au Palais des Festivals. Le savoir-faire de ce dernier est renforcé par une équipe pluridisciplinaire aux talents complémentaires, composée du groupe de communication Hopscotch, de l’organisateur d’évènements culturels et festivals musicaux AllOver/Panda Events, et de Pianity, première plateforme française dédiée à l’achat, la vente et l’échange de NFT musicaux. La première édition du nouveau Midem se tient dans le Palais des Festivals ces jours-ci, du 19 au 21 janvier.

Un nouveau positionnement sur les congrès médicaux se concrétise par ailleurs, avec six nouveaux événements dédiés. La destination entend aussi se renforcer sur le marché des mariages de luxe.

Le Palais a également obtenu en décembre dernier la certification ISO 20121 et a modifié ses statuts pour devenir une société à mission et aller plus loin afin d »Accueillir durablement le monde ». Enfin, il investit cette année près d’un million d’euros dans sa digitalisation, afin d’offrir un meilleur accueil et de lui donner une image plus attractive.