Olivier Ginon : «Un PGE de l’ordre de 230 ou 250 millions pour GL Events»

Le patron et fondateur du géant de l’événementiel lyonnais se veut rassurant et estime que son entreprise doit pouvoir « passer l’année 2021 sans problème ».

Olivier Ginon, le Pdg de GL Events, interviewé sur BFM Business, a annoncé que son entreprise était en train de «terminer une très grosse enveloppe de PGE», un plan de garantie par l’État «de l’ordre de 230 ou 250 millions d’euros, réalisée en deux phases». Tout en souhaitant que «les PGE dans notre filière soient transformé en prêts sur des durées très longues », il a indiqué que GL Events avait «le cash et les lignes de crédit qui nous permettent de passer l’année 2021 sans problème».

GL Events, a-t-il poursuivi, va enregistrer cette année « les premières pertes de son histoire, environ 60 millions d’euros« , tout en notant que le mois de septembre avait été moins pire que prévu. « Notre chiffre d’affaires a été divisé par 2,2, ce qui veut dire que nous sommes assez résilient comparé à d’autres« , a souligné Olivier Ginon, ajoutant que GL Events allait s’en relever : « Nous sommes vivants, présents dans 25 pays dont l’Asie qui a redémarré. Nous organisons encore des manifestations dans des régions où c’est possible. Et nous pouvons compter sur une activité de location de bâtiments industriels et la construction de structures éphémères ».

Olivier Ginon a par ailleurs estimé qu’il faut relativiser l’impact du couvre-feu. «De toute façon l’année est blanche, elle est finie pour nous». Sur sa filière durablement impactée, et dont la reprise ne peut être que très progressive, il demande un coup de pouce supplémentaire de l’État, au delà de la fin de l’année, et notamment le maintien de la suspension des charges sociales et patronale sur l’ensemble de l’année 2020, et du chômage partiel « au moins jusqu’au 30 juin 2021 ».

« Il faut que les salons repartent« , a-t-il conclu, estimant qu’une jauge des 4m2 par personne et les tests antigéniques salivaires étaient à même de rassurer les organisateurs et exposants des événements professionnels. Lire aussi sur le sujet notre article « Nouvelle jauge et test antigénique pour sauver l’événementiel« .