Workshop MICE de l’Occitanie : succès à Paris, bientôt une édition à Lyon

328

Destination Occitanie (Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie) a organisé son workshop annuel MICE ce mardi, dans un lieu peu connu à Paris (le Bar à Bulles), pour le compte du Club Business Occitanie. Un workshop où la vingtaine de prestataires et acteurs locaux du tourisme d’affaires occitan (agences, hôtels et autres prestataires d’activités, avec une forte représentation de Montpellier et Toulouse) ont pu rencontrer agences événementielles, travel managers et autres meeting planners, au total une soixantaine d’entreprises d’Île de France prescriptrices d’évènements MICE.

L’occasion de faire un point sur l’offre de tourisme d’affaires des prestataires présents et plus globalement des 136 adhérents du Club Business Occitanie, comme l’a rappelé Jeanne Bru, directrice Pôle Marketing & Attractivité de Destination Occitanie. Laquelle a annoncé qu’un workshop MICE serait également organisé pour la première fois à Lyon, le 22 juin prochain. Et Jeanne Bru n’a pas manqué de vanter son service gratuit dédié aux organisateurs et créateurs d’événements, avec à la manoeuvre les chargées de mission Cécile Senard et Victoria Baylet, ainsi que le site www.mice-occitanie.fr.

Comment se porte le segment MICE en Occitanie ? “L’activité est très bonne en ce moment. L’année 2023 sera excellente” s’est félicité Anna Couquet, Responsable Congrès & Evènements Corporate de SPL Occitanie Events qui exploite, dans le cadre d’une DSP, le complexe événementiel regroupant les 10 halls d’exposition du Parc des Expositions de Montpellier, la Sud de France Arena et le centre de conférences.

Le workshop était l’occasion de présenter quelques-unes des nouveautés MICE de la région. A Montpellier va prochainement rouvrir le Pullmann, après six mois de travaux et une complète rénovation. Le Novotel, doté de nombreuses salles de réunion, est également en train de faire l’objet d’un important lifting.

“L’offre hôtelière a vraiment évolué sur d’autres villes que les grandes capitales régionales, avec par exemple Narbonne et Béziers désormais dotées d’établissements 4 et 5 étoiles” a souligné Freddy Lacroix, le responsable de l’agence Fair Play Events. “Et les prix sont plus abordables qu’en région PACA…” a-t-il poursuivi.

Côté espaces événementiels, on mentionnera le tout jeune musée Narbo Via de Narbonne dédié à l’Antiquité Romaine (inauguré en mai 2021), doté de plusieurs salons pour l’accueil d’événements professionnels. Montpellier Events (Zénith Sud, Corum, Palais des congrès, Opéra Berlioz), suite au dernier appel d’offres de Toulouse Métropole, reprend pour sa part la gestion du Centre de Congrès Pierre Baudis et des Espaces Vanel (auparavant confiée à GL Events) en s’appuyant sur une structure ad-hoc pour exploiter ces deux lieux majeurs du tourisme toulousain, Toulouse Congrès.

GL Events, rappelons-le, gère le MEETT, le nouveau parc des expos de Toulouse, inauguré officiellement le 4 septembre 2021. Nîmes va pouvoir compter aussi sur un nouveau palais des congrès – qui devrait être inauguré en 2025 en plein centre-ville – avec à proximité, sur l’ancien siège de la CCI, deux nouveaux hôtels (4 et 5 étoiles), un projet porté par le groupe Sowell. Côté congrès, l’offre régionale s’est déjà enrichie ces dernières années avec le nouveau Palais des Congrès Cap d’Agde Méditerranée.

A noter enfin que le prochain Rendez-vous en France, qui réunit plus de 800 tour-opérateurs étrangers, sera organisé l’an prochain à Toulouse, une belle vitrine pour la “ville rose” et ses environs.