A WORLD FOR TRAVEL 2022 : le business travel aussi…

A WORLD FOR TRAVEL 2022 : le business travel aussi...
Ph._CP_OTNimes

La deuxième édition du forum A WORLD FOR TRAVEL aura lieu à Nîmes les 27 et 28 octobre prochains. L'occasion d'échanger (le networking) et d'informer (les confs) sur les bonnes pratiques en matière de voyages. Un point sur les rendez-vous "voyages d'affaires" qui s'y tiendront.

Après Evora, au Portugal, en 2021, c'est la région Occitanie qui accueillera la deuxième édition de A WORLD FOR TRAVEL (AWFT). C'est plus précisément autour des somptueuses arènes de Nîmes que se déroulera le "forum" - l'origine latine du terme étant, du coup, particulièrement adaptée.

400 décideurs internationaux des secteurs privés et publics, des universitaires et des experts peupleront l'agora, apportant des solutions concrètes concernant la transformation de l'industrie du voyage en accord avec l'urgence de la durabilité, qu'elle soit environnementale, sociale, sociétale et économique, dans tous ses aspects, in fine. "Après une édition (à Evora en 2021, ndr) centrée autour du why et du what, cette année répondra aux questions how et how much. L’accent sera mis sur l’action », dixit Christian Delom, Secrétaire Général d’AWFT.

En collaboration avec le Global Travel and Tourism Resilience Council, A WORLD FOR TRAVEL - NÎMES FORUM, ce sera pas moins d'une vingtaine de symposium (études de cas, tables-rondes, keynotes, et autres déclinaisons) qui jalonneront ses deux journées. Certains d'entre eux concerneront in primo le voyage d'affaires...

Businessum Travelus

Notamment, Charles Feld (Director, Grayling Group), Nicole Sauter (Global Sustainability Lead, AMEX GBT) et Julien Etchanchu (Sr. Director Sustainability, Advito) tenteront de répondre à cette question : "Les activités de voyage d'affaires peuvent-elles être mesurées en termes de durabilité et d'efficacité ?"

Par ailleurs, Julia LoBu Said (CEO, Advantage Travel) et Jehan de Thé (Director, Public Affairs, EuropCar) parleront du bleisure et du voyage d'affaires comme moyens de montrer la voie en termes de durabilité dans le voyage en général. La voie en question n'est certainement pas romaine, mais on ne peut le jurer a priori.

Enfin, des sujets plus transversaux, maximum technologie, ne manqueront pas d'intéresser les acteurs du business travel. C’est le cas des tables-rondes qui auront pour thèmes (en version anglaise, quitte à en perdre son latin) "Aviation, Cruise, Rail: Technology Driving Mobility and Sustainability", "The Problem and the Solution for Carbon Offsetting & Carbon capture –Technology and AI Carbon impact measurements" et "Understanding Risk and Preparedness for the Future". 

Ca ne pouvait décemment pas être programmé aux calendes grecques, ce sera donc - bis repetita - les 27 et 28 octobre prochains, à Nemausus, où, à ces dates, tous les chemins de réflexion autour du travel mèneront. Comme on disait (peut-être) à Rome : "Si vis voyagare longem et bonem, menagere la planeta".