Benchmark achat : La position du cabinet EPSA

1218

En période de crise, les décideurs ont tendance à réduire les dépenses et geler les embauches. L’intérim et le conseil payent généralement un lourd tribut à cette stratégie mortifère. Mais cela est-il justifié dans le cadre des déplacements professionnels ?

Pour agir sur le marché des voyages d’affaires, il faut en connaitre les arcanes, les secrets et les usages. Or peu de sociétés dédient des ressources au pilotage des dépenses voyages. Il y a pourtant beaucoup à faire tant sur le plan économique que sur celui de la sécurité des collaborateurs. Achats, comportement des individus, économie, tout y passe. Alors pour maîtriser les dépenses et s’octroyer de la visibilité permettant de piloter les budgets (et donc les marges) au plus juste, l’appui d’un cabinet de conseil est la solution idéale, car une prestation de bien menée ne représente pas un coût, mais bel et bien un investissement rentable. Problème : lequel choisir ? 

Pour vous permettre de faire votre choix, Déplacementspros innove et auditionne cette semaine, les 4 prestataires majeurs et légitimes pour agir sur ce marché et s’engager sur les résultats de leurs actions. EPSA, AXYS ODYSSEY, AREKA et CBT vont tout à tour répondre aux 5 mêmes questions.

Le premier à se plier à l’exercice est Christophe Drezet du cabinet EPSA et nous le remercions d’avoir joué le jeu. Une analyse très pertinente d’un acteur au contact des grands comptes.