BT4Europe milite pour la décarbonation du voyage d’affaires

Le Président du réseau européen des associations de voyages d’affaires s’apprête à passer la semaine à Bruxelles afin de travailler avec des responsables de l’UE sur la transition du secteur. 

BT4Europe annonce l’arrivée de son Président, Patrick Diemer, à Bruxelles afin de participer à une série de réunions portant sur les voyages d’affaires verts. Selon le réseau européen des associations de voyage d’affaires, « BT4Europe veut intensifier son appel à une action rapide pour les voyages d’affaires écologiques ». L’organisation souhaite également soumettre à la Commission ses préconisations en matière de décarbonation du secteur avant l’adoption du « CountEmissions EU ». Pour rappel, ce texte vise à établir un cadre commun pour calculer et déclarer les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports. « Des informations transparentes permettront aux prestataires de services de surveiller et de réduire leurs émissions et d’améliorer l’efficacité de leurs services de transport, et permettront aux usagers de choisir l’option la plus durable », précise la Commission européenne sur son site. 

Sustainability Position Paper

BT4Europe avait alors publié un document baptisé « Sustainability Position Paper » qui soulignait que pour relever correctement le défi de la décarbonation du marché du voyage d’affaires, les acteurs devaient être en mesure de mesurer et d’évaluer pleinement la quantité d’émissions de CO2 causées par les déplacements professionnels, « ce qui n’est actuellement pas possible ». L’organisation demandait alors à ce que « des mesures urgentes et significatives soient prises pour améliorer l’accès à des données rationalisées, précises et comparables sur l’impact CO2 des voyages d’affaires ». Selon Patrick Diemer : « Pour écologiser les voyages d’affaires, nous devons travailler tous ensemble afin de garantir à ce que l’empreinte carbone des voyage d’affaires deviennent aussi importante que le prix. Les clients ont le droit à l’information et ‘CountEmissionsEU’ est l’occasion d’établir une norme unifiée pour le calcul des émissions de CO2 ». La multimodalité et la digitalisation des services devraient notamment être au cœur des discussions entre le Président de BT4Europe et les responsables de l’UE.