Covid-19 / La parole est à vous : Supertripper

Dans le contexte difficile de la crise du coronavirus, DéplacementsPros.com vous donne la parole. Premier à profiter de cette opportunité, Maxime Pialat, Président de Supertripper nous donne sa vue sur la crise actuelle et sur la meilleure façon de préparer le futur.

- Publicité -

Comment envisager le futur de la mobilité dans un contexte si particulier ?

Pour un prestataire de services, cette période est l’occasion de réfléchir sur la stratégie, de préparer les différents scenarii qui permettront d’appréhender au mieux la reprise des activités. Pour Maxime Pialat, le futur de la mobilité ne changera pas à cause du contexte actuel. Travailler ensemble est pour lui un leitmotiv car, c’est la seule et véritable solution pour prendre le temps d’analyser les étapes franchies et d’adapter le service aux futurs besoins.

Quelle(s) carte(s) jouer pour les décideurs ?

La politique voyage est le premier pilier de tous les programmes voyage. Prendre le temps de réfléchir à ses avantages, ses inconvénients et de l’adapter est essentiel. Pour cela il faut avoir des données de qualité. Ces mêmes données sont le second pilier de l’édifice dont la clé de voûte est le travel manager, l’acheteur et/ou le décideur.

Cette période doit être mise à profit pour faire de la veille technico-commerciale et se mettre à jour sur les capacités des acteurs de l’écosystème du marché des déplacements professionnels.

Comment un acteur innovant du voyage d’affaires peut-il justement être la clé de voûte d’un programme voyage ?

Maximiser le taux d’adoption est essentiel. Pour cela, le décideur doit avoir accès à des indicateurs fiables et de qualité lui permettant d’être proactif et d’avoir de la vélocité pour adapter son programme voyage.