Jean-Pierre Mas : « Les déplacements professionnels ont du mal à décoller »

Hier, lors de sa conférence de presse, Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage a évoqué les déplacements professionnels, un sujet qui préoccupe toutes les professions liées à la mobilité.

Régulièrement, Jean-Pierre Mas prend la parole et agit auprès des plus hautes instances de notre état. Très suivis, ses commentaires nous donnent une vue avisée qui s’avère toujours pertinente. Voici le compte rendu de la conférence de presse qui fut suivie par nos collègues de L’Echo Touristique.

Un ciel encore bien gris

Si les Français commencent à préparer leurs vacances d’été, ils tardent à repartir en voyage pour des motifs professionnels. Les agences de voyages notent « un léger frémissement, à peine, des réservations de déplacements professionnels », indique Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage.

« Les entreprises estiment qu’elles reprendront les déplacements professionnels au mieux au mois de septembre, et essentiellement pour des destinations court et moyen-courriers. » Le budget sera de surcroît revu à la baisse, estime-t-il. Les déplacements professionnels long-courriers attendront plutôt la fin de l’année 2020.

Le Business Travel devrait retrouver son niveau de référence (2019) au cours de l’année 2022, estime Jean-Pierre Mas.

Sa reprise tardive, par rapport au segment loisir, est sans doute le reflet de l’acuité de la crise économique qui nous attend.

Le voyage d’affaires représente plus de la moitié de l’activité des adhérents des Entreprises du Voyage.

Merci à Linda Lainé, rédactrice en chef de l’Echo Touristique