La prime au covoiturage reconduite en 2024 et réservée aux courts trajets

1161

Instaurée en 2023, la prime au covoiturage sera prolongée en 2024 et ciblera davantage les trajets de moins de 80km, dont les trajets domicile-travail. 

Alors que la moitié de cette prime gouvernementale a été allouée à des longs trajets en 2023, le gouvernement souhaite la prolonger mais en changeant les modalités. L’Exécutif a ainsi décidé que la prime à hauteur de 100 euros concernerait davantage les trajets quotidiens de moins de 80km, dont les trajets domicile-travail. L’objectif : inciter les Français à changer leurs habitudes automobiles en favorisant le covoiturage. 

> A lire aussi : Baromètre Cegid Notilus : Comment ont évolué les mobilités d’affaires en 2023 ?

Pour rappel, une somme de 25 euros est versée au conducteur après le premier trajet enregistré sur une plateforme de covoiturage. Un second versement de 75 euros est prévu après le dixième trajet. En 2023, les longs trajets en covoiturage représentaient 3% des trajets en voiture, contre 0,01% pour les trajets quotidiens, selon Blablacar. Dans son plan covoiturage, le gouvernement souhaite atteindre 3 millions de trajets quotidiens d’ici 2027, contre 900 000 actuellement.