Les voyages d’affaires ont des effets négatifs sur la santé mentale, selon une nouvelle étude

Que l’on se rassure, les déplacements professionnels ne rendent pas dingue (enfin pas complètement) même si plus d’un voyageur d’affaires sur cinq affirme que le fait de voyager pour le travail nuit à sa santé mentale.

- Publicité -

Mené par YouGov pour le compte du fournisseur de services de réservation et de gestion de voyages NexTravel, le sondage en ligne a interrogé plus de 510 adultes américains qui avaient voyagé pour affaires au cours des 12 mois précédant octobre 2019.

Parmi les résultats de l’enquête, 22 % des répondants ont indiqué que les voyages d’affaires avaient un impact  » très  » ou  » assez  » négatif sur leur santé mentale. 21% ont indiqué que même penser à un voyage d’affaires à venir causait du stress. Les facteurs à l’origine de cette angoisse comprennent les répercussions des déplacements sur la santé physique, les horaires de sommeil, les relations personnelles, les finances personnelles et la productivité, selon l’enquête.

NexTravel a recommandé plusieurs mesures que les entreprises peuvent prendre pour résoudre ces problèmes et réduire le stress lié aux déplacements de leurs employés. Une politique plus ouverte aux voyages de loisirs pourrait aider les voyageurs à mieux connaître les destinations, comme le souhaitent 34 % des répondants à l’enquête. 22% des répondants ont dit qu’ils envisageraient de changer d’emploi si une autre entreprise offrait de meilleurs avantages en matière de loisirs, comme la possibilité de rester plus longtemps ou d’amener des membres de leur famille. Sur ce point, nous sommes tous d’accord: il faudrait vraiment que nos patrons nous offrent plusieurs semaines de vacances en famille avant le moindre déplacement pour le travail, même si celui-ci dure moins de deux jours !