L’indemnisation actuelle de l’activité partielle maintenue jusqu’à fin avril

Le reste à charge demeure nul pour les employeurs des secteurs les plus touchés par la crise.

Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a annoncé ce mardi, lors d’un échange avec les organisations syndicales et patronales, le maintien des conditions actuelles d’indemnisations de l’activité partielle jusqu’à fin avril. Les règles renouvelées pour un mois supplémentaire prévoient le maintien du taux d’indemnité à 84% du salaire net pour les salariés. Le reste à charge demeure nul pour les employeurs des secteurs les plus touchés par la crise, à savoir le tourisme, l’hôtellerie et restauration, le transport, la culture, les sports et loisirs.. Pour les entreprises des autres secteurs, le reste à charge reste à 15%. Le gouvernement a donc décidé de repousser à plus tard la baisse des taux d’indemnisation.

Elisabeth Borne a par ailleurs annoncé que «des concertations sectorielles seraient menées dès la semaine prochaine pour préparer la levée progressive des restrictions sanitaires et adapter de manière pertinente le niveau de soutien aux entreprises dans la perspective de ces allégements».