Lyft vise la rentabilité en 2021

La société de VTC peine à gagner en rentabilité mais se veut rassurante, visant des résultats positifs d’ici le quatrième trimestre 2021. 

- Publicité -

Avec 463,5 millions de dollars de pertes au troisième trimestre 2019, contre 249,2 millions sur la même période en 2018, Lyft continue de creuser son déficit. Des pertes qui ne cessent de croître et ce, malgré un revenu qui atteint 955,6 millions de dollars. Le nombre d’utilisateurs actifs lui s’élève à 22 millions, soit une croissance de 28%. De même que les dépenses par utilisateurs actifs augmentent également passant de 33 dollars à 42 dollars. 

Selon Logan Green, le CEO de Lyft, la société vise la rentabilité au quatrième trimestre 2021. Afin de rassurer ses investisseurs, l’entreprise a également réduit ses dépenses en matières de R&D. A l’instar de Uber, ce modèle se retrouve néanmoins menacé par des lois de plus en plus restrictives dans certaines régions du monde et hostiles à leur modèle.