Micromobilité : FreeNow veut trouver dix nouveaux partenaires cette année

94

FreeNow présente son premier rapport sur le MaaS (Mobility As A Service). Parmi ses conclusions, il apparaît qu’une majorité de Français préfèrent avoir accès à une super app regroupant plusieurs solutions de mobilité plutôt que d’avoir plusieurs applications.

Le rapport de FreeNow se base sur des données internes et études récentes sur les flottes et les trajets. Ses conclusions soulignent la pertinence de la logique du MaaS vis-à-vis des demandes des utilisateurs, et notamment du besoin croissant d’avoir accès à une « super App » proposant un accès facile à plusieurs options de mobilité. Près de 60% des Français penchent ainsi vers une application unique pour avoir accès à toutes les options disponibles au même endroit, selon une étude réalisée par FreeNow en juin dernier.

Dans ce rapport, Marc Berg, CEO de FreeNow, note aussi que son entreprise est devenue la plus importante plateforme de multimobilité en Europe. Et le rapport de souligner que son activité a progressé en 2021 malgré la pandémie. Avec un nombre total de trajets en hausse de plus d’un tiers, elle a retrouvé au mois de septembre 2021 son niveau d’avant-crise. Et si la micro-mobilité est en forte croissance, les taxis et VTC restent au cœur de son activité. Autre enseignement du rapport, Paris est la troisième ville européenne ayant le plus recours au MaaS sur l’app FreeNow (en nombre de trajets), derrière Londres et Dublin, et devant Varsovie, Berlin, Madrid, Barcelone et Bucarest.

FreeNow souhaite poursuivre l’intégration de nouvelles solutions et ambitionne de lancer dix nouveaux partenariats avec des opérateurs de micro-mobilité en 2022.  L’an dernier, la plateforme a annoncé de nouveaux partenariats avec Share Now, Tier, Cooltra et Dott, s’ajoutant à ceux déjà noués avec Emmy, VOI et Miles.