Selectour22 – « Vu à la télé », Traveldoo, RSE et autres choses entendues

Selectour22 -
Laurent Abitbol bien épaulé par le ministre du Tourisme grec Vassilis Kikilias.

Au fil des conférences du 12ème congrès de Selectour, choses entendues...

"Vu à la télé"... Selectour va consacrer un budget de 1,5 M€ pour promouvoir son réseau sur une trentaine de chaines de télévision, à partir du 23 janvier 2023 et durant 4 semaines, pour un nombre de contacts estimés à 100 millions. L'activité corpo ne sera pas en reste puisque Selectour Affaires - avec un nouveau logo et une nouvelle charte graphique sponsorisera, à partir du 9 janvier et durant quatre semaines, quatre émissions : "Le Live Toussaint" et "BFM Story" sur BFR ainsi que "Les Experts" et "Good Evening Business" sur BFM Business.

Forget 2019... Jean-Noël Lefeuvre, DG Selectour : "Nous allons arrêter de prendre 2019 comme année de référence. En 2023 notre objectif est +30% vs 2022".

RSE, sans blague ? William Edel, PDG de Wagram Voyages : "Pour son bilan carbone, c'est pas le PDG ou le directeur commercial d'une PME qui va demander à voyager sur des Airbus Neo. C'est Amex GBT qui va souffrir (pour les grands comptes, ndr) avec ça !"

Le même : "J'en ai eu des clients qui me demandent un voyage de récompense pour leurs collaborateurs en soulignant l'enjeu RSE. Je leur propose comme activité du char à voile sur une plage du nord de la France... Et au final, ils feront du 4x4 à Marrakech."

Température et thermomètre... Arnaud de Lamezan, vice-président de Marco Polo : "C'est vrai, tous les outils ne mesurent pas de la même façon l'empreinte carbone. Mais ce n'est pas si grave : ce qu'il faut, c'est que ça baisse. Alors, si on garde le même outil et qu'on passe de 100 à 50, l'objectif est atteint."

Actualité... Guillaume Confais-Morieux, directeur du marché "agences" à la SNCF : "Au Q4 2022, nous sommes à 85-90% de 2019 sur le corpo. Notre objectif sur ce segment en 2023, c'est +5%, comme le loisir. Mais c'est plus fragile que le loisir : omicron ou la guerre en Ukraine l'ont démontré cette année". Dans la même veine et dans un autre style, Laurent Abitbol, président de Marietton et Selectour : "Notre plus grand ennemi, c'est le JT de 20 heures."

Traveldoo, traveldur... Nathalie Bonnafous, directrice des ventes corporate che Plus Voyages : "Nous rencontrons des difficultés liées à la situation de Traveldoo : instabilité, problèmes de login, mises à jour de 8 heures non faites, bug avec les compagnies lowcost... Tout ça représente 40% d'assistance offline en plus."

Et une chose vue aussi... Lors du discours d'ouverture du congrès, une panne d'électricité dans le quartier d'Athènes où se déroule le congrès plonge l'assistance dans le noir. Heureusement, comme le montre notre photo, Laurent Abitbol est bien "épaulé" par Vassilis Kikilias, ministre grec du Tourisme.