Voyages d’affaires : comment combattre les facteurs de stress ?

Si vous vous êtes déjà senti stressé ou anxieux lors de voyages d’affaires, sachez que vous n’êtes pas seul. C’est un phénomène connu et reconnu qui reste pourtant tabou alors que de nombreuses solutions existent afin de lutter contre ce mauvais stress.

- Publicité -

Les Américains ont même inventé un mot pour évoquer cet état de stress dans lequel se trouvent de nombreux voyageurs d’affaires : la « permanxiety. » Un mot valise pour décrire ce phénomène courant « d’anxiété permanente. » Il s’agit d’un sentiment d’appréhension quasi collectif face à des actes de terrorisme, des catastrophes naturelles, des changements climatiques, l’incertitude politique, les préoccupations financières, la criminalité et la sécurité personnelle.

Les voyages ont une façon unique d’amplifier son anxiété. La Global Business Travel Association (GBTA) signale que les retards de vols, la perte de bagages, les barrières linguistiques, les défaillances technologiques (par exemple, l’incapacité d’installer des appareils ou de se connecter) et la sécurité personnelle (y compris les accidents et les blessures) ne sont que quelques-unes des préoccupations auxquelles font face les voyageurs d’affaires.

La gestion du déplacement

De plus en plus de voyageurs d’affaires se tournent vers la technologie lorsqu’ils font leurs réservations de voyage. Il est intéressant de noter que si la majorité des voyageurs d’affaires apprécient la facilité et la commodité des outils de réservation modernes, une étude SAP Concur de 2019 a révélé qu’un nombre surprenant de voyageurs d’affaires font encore des efforts pour obtenir une connexion humaine directe – avec plus d’un quart des voyageurs d’affaires (28 %) indiquant qu’ils préfèrent réserver à nouveau des voyages annulés par téléphone plutôt qu’en ligne. Il est donc utile de privilégier un contact humain lors de la préparation de son déplacement.

L’anxiété à l’aéroport

L’anxiété à l’aéroport est malheureusement une réalité, les préoccupations concernant les retards de vols, le manque de sommeil, le décalage horaire et la peur de prendre l’avion empêchant de nombreux voyageurs de dormir la nuit. Et bien qu’il soit difficile de soulager certains des  » points douloureux « , par exemple les files d’attente aux douanes et à l’immigration, il existe des moyens de faire en sorte que votre expérience à l’aéroport soit beaucoup plus supportable. De nombreuses compagnies aériennes proposent l’embarquement prioritaire à un coût minime, ce qui signifie que vous pouvez embarquer, trouver votre siège et ranger votre bagage à main rapidement et facilement. Cela peut sembler être une dépense inutile, mais même le fait de prévoir un espace pour votre bagage à main dans la cabine, près de votre siège, peut atténuer un peu l’anxiété liée à l’aéroport.

La pression du travail

Rencontrer de nouvelles personnes, effectuer des présentations difficiles ou faire face à des pressions pour obtenir de nouvelles affaires peuvent ajouter au stress des déplacements professionnels. Mais cela ne s’arrête pas là. L’étude SAP Concur révèle qu’un voyageur d’affaires sur trois (33 %) est plus stressé après le voyage. Selon cette étude, l’administration après le voyage (y compris le rattrapage des courriels et le classement des notes de frais) est la partie la plus stressante de tout voyage. Trouver un partenaire en gestion des voyages qui possède des outils pratiques de gestion des coûts et des dépenses contribuera grandement à atténuer ce stress, en s’assurant que les frais de voyage sont rapprochés et remboursés rapidement et facilement et que les employés ne sont pas laissés stressés et sans le sou ! Bien entendu, vous pouvez toujours reporter le cauchemar de la partie administrative après le voyage en combinant affaires et loisirs. Il n’est donc pas surprenant que le bleisure soit en plein essor. S’offrir du temps libre en marge de son déplacement permet au voyageur d’explorer le monde, de profiter au maximum de son voyage longue distance, de se reposer et de se détendre et, avec un peu de chance, de retourner au travail frais et dispos pour relever leur prochain défi.

La sécurité personnelle

La sécurité reste une priorité pour les voyageurs d’affaires dans le monde entier. Les voyageurs recherchent une flexibilité de réservation maximale dans leurs outils en ligne, non seulement pour des raisons de commodité, mais aussi pour pouvoir modifier leurs plans s’ils ne se sentent pas en sécurité, s’ils ne se sentent pas bien ou s’ils sont mal à l’aise. Malheureusement, le rapport SAP Concur montre qu’au moins 58 % des voyageurs ont changé d’hébergement à un moment donné parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité. Encore une fois, recherchez un outil de voyage intégré et complet qui répond à tous vos besoins, y compris les alertes de sécurité, la fonctionnalité de partage de localisation, la flexibilité et des conseils fiables en cas de besoin. Il ne faut pas non plus négliger sa couverture risques. Plutôt que de considérer l’assurance voyage comme une réflexion après coup, interrogez vos options, en vous assurant que vous êtes efficacement couvert en cas d’accident, de maladie ou d’événement imprévu.

La peur de l’inconnu

Souvent, les voyageurs d’affaires arrivent dans une nouvelle ville en se sentant un peu incertains et déplacés (ce qui est encore aggravé si la ville est considérée comme une  » destination à haut risque « ). Demandez avec votre TMC de vous recommander un hébergement sûr et pratique (soit à proximité de l’aéroport, soit au centre de vos besoins en matière de réunions ou de conférences), organiser la location d’une voiture ou des transferts – et même organiser un accueil à l’aéroport pour une plus grande tranquillité d’esprit. Dans ce scénario, les applications de voyage peuvent être extrêmement utiles car elles peuvent aider les voyageurs à se déplacer dans une ville qui ne leur est pas familière. Où que vous voyagiez, de nombreuses appli peuvent vous fournir un guide utile de la ville avec des informations et des conseils pratiques sur tout ce qui concerne les prix et les taux de change typiques, les coutumes de pourboire, les alertes météorologiques, les cartes et les informations sur les attractions touristiques populaires.