Toulouse-Blagnac a +14,1 % en juin

L'aéroport de Toulouse-Blagnac a vu son trafic passagers s'envoler au mois de juin. Avec 852 909 passagers commerciaux, la croissance est en effet de 14,1% par rapport à la même époque l'année dernière. Cette forte progression a été principalement portée par le segment l’international qui a comptabilisé près de 400 000 voyageurs.

L’activité a été intense sur l'aéroport de Toulouse pendant tout le mois de juin. La meilleure fréquentation hebdomadaire de l’année ayant même été enregistrée la semaine du Salon du Bourget, du 19 au 25 juin, avec 207 620 voyageurs.

Le secteur domestique a enregistré 449 194 passagers (+5,5%). Le trafic avec Paris repart à la hausse (+3,5%), avec une progression plus soutenue sur Paris-CDG (+9,9%) que sur Paris-Orly (+1,3%). En région, la tendance est plus marquée (+11,2%), avec des croissances importantes sur Brest (+59,7%), Nantes (+ 23,3%), Ajaccio (+20,6%) et Strasbourg (+17,5 %).

Le trafic international affiche une hausse de +24,9% avec 397 702 voyageurs gérés. Le trafic régulier sur l’espace Schengen poursuit la hausse engagée depuis de nombreux mois (+36,4%). Madrid conforte sa position de première destination internationale, avec 28 678 passagers ce mois-ci (+75,2%). Lisbonne devient la 5e destination avec 20 036 clients (+128,3%). Les destinations sur la Grèce et l’Italie ne sont pas en reste (respectivement +78,7% et +38,7%).

Hors Schengen, la tendance est similaire (+34,3%), avec une forte fréquentation sur la Grande-Bretagne (+35 %). Le recul sur Londres-Heathrow (-18,3%) est compensé par la hausse sur Londres-Gatwick (+2,1%) et l’augmentation de l’offre sur d’autres aéroports, en particulier Londres-Stansted. Le trafic sur l'Afrique du Nord conforte sa croissance retrouvée (+13,3%), avec notamment de bons résultats sur la Tunisie (+33,1%) et le Maroc (+33,2%), ce trafic compensant la baisse sur l’Algérie (-10,5%). Le trafic charter est ce mois-ci encore en retrait (-47,6%, 15 962 passagers), en raison de la concurrence des lignes ouvertes par les compagnies low cost.

Le low-cost représente 40,2% du trafic total, soit une progression de 48% par rapport à juin 2016.