A Zurich, Swiss compte avec l’IA et rouvre son salon non-Schengen

290

Swiss (groupe Lufthansa) teste le comptage des passagers par l’intelligence artificielle. L’objectif est d’augmenter la sécurité tout en allégeant la charge de travail de l’équipage de cabine. Une caméra est ainsi installée sur certains vols au départ de Zurich, d’avril à juin, pour enregistrer l’embarquement des passagers et les dénombrer.

Les enregistrements sont traités en respectant les strictes directives européennes (RGPD) et suisses (LPD) en matière de protection des données et sont ensuite effacés, précise la compagnie aérienne.

Toujours à Zurich, Swiss vient d’étrenner son salon non-Schengen entièrement rénové au terminal D. D’une superficie de 650 m2, cet espace situé dans la zone de transit de l’aéroport offre un grand nombre de commodités (bistrot, zone de travail …) et en prime une vue sur les Alpes et l’activité aéroportuaire. Il est ouvert à tous les passagers Business, First, Senator et HON de Swiss et du groupe Lufthansa ainsi qu’aux passagers Business de Star Alliance. Le salon Swiss non-Schengen est ouvert tous les jours de 05 h 30 à 22 h 00 et peut accueillir 160 voyageurs.