ADP : des perspectives inchangées pour 2022 et 2023 malgré un contexte « macro-économique incertain »

L’exploitant aéroportuaire confirme ses perspectives pour le trafic des aéroports parisiens en 2022-2023. Le groupe affirme qu’une bonne dynamique est en cours. 

Après avoir retrouvé des niveaux de trafic proches de ceux de 2019 cet été, ADP confirme ses perspectives de trafic à Paris pour 2022 et 2023, malgré un contexte « macro-économique incertain ». Pour Augustin de Romanet, PDG du groupe : « Le trafic des mois à venir sera tiré tout d’abord par le retour progressif des voyageurs en provenance et à destination de l’Asie, mais aussi par la réalisation de voyages, largement entravée durant deux années par les restrictions sanitaires ». Les aéroports parisiens devraient ainsi osciller entre 72% et 82% du niveau de 2019 pour l’année 2022 et entre 85% et 95% en 2023. Le Groupe ADP s’attend à un maintien, sur le second semestre 2022 et sur l’année 2023, de la bonne dynamique du trafic enregistrée depuis le début d’année. 

> A lire aussi : Grèves : sortie de crise chez ADP, préavis chez Ryanair en France

Si le trafic repart à la hausse, ces derniers mois/semaines ont également marqués par plusieurs mouvements sociaux venus perturber cette reprise. Le groupe n’est donc pas à l’abris de connaître à nouveau des perturbations, indépendamment de la situation géopolitique ou sanitaire. Pour rappel, le groupe prévoit un retour aux niveaux de 2019 entre 2024 et 2026. 

> A lire aussi : ADP : un retour aux niveaux de 2019 prévu entre 2024 et 2026