Aérien 2024 : moins de vols, plus de sièges

579
Aérien 2024 : moins de vols, plus de sièges

FCM Consulting vient de publier un rapport sur les tendances 2024. Les capacités en sièges de l'aérien dépasseront celles de 2019... Mais les vols seront moins nombreux.

D’après FCM Consulting, la capacité aérienne de 2024 devrait être supérieure à celle de 2018 et 2019, selon son rapport trimestriel sur les tendances mondiales Q4-2023, citant des données de Cirium.

Le rapport a également mis en évidence une tendance majeure qui devrait se poursuivre en 2024 : plus de sièges mais moins de vols. Le premier semestre 2024 devrait offrir 97,9 millions de sièges supplémentaires (+3,5 %) et 2,1 millions (-5,6 %) de vols en moins par rapport au premier semestre 2019.

2024 vs 2019

"Cela résulte des changements de configuration de la flotte et des changements d'horaires pour répondre à la demande. Lorsqu'ils sont soigneusement planifiés, ces changements sont favorables aux coûts d'exploitation des compagnies aériennes, à la gestion des personnels, aux créneaux horaires des aéroports et aux coûts aéroportuaires", explique Antonio Iglesias, DG de FCM Consulting  EMEA.

"Le quatrième trimestre 2023 a clôturé une année charnière, les voyages d'affaires ayant été les plus actifs et les moins interrompus depuis plus de quatre ans. Les voyageurs d'affaires sont devenus plus confiants que les années précédentes, et programment des voyages en 2024, à la fois pour développer leur activité et pour se rapprocher de leurs clients et de leurs collègues ", ajoute-t-il.

Parmi les principales compagnies aériennes mondiales, le rapport prévoit un nombre de sièges proposés en 2024 supérieur de 2 % à celui de 2019 et un nombre de vols inférieurs de 6 %.