Aigle Azur : Air Algérie dément avoir fait une offre de reprise

Air Algérie dément les informations du site AlgérieEco, selon lequel elle étudierait une prise de participation, voir un rachat d’Aigle Azur.

- Publicité -

Zohir Houaoui, son représentant général France Nord Paris, est formel : Air Algérie ne se trouve pas dans la liste des 14 offres de reprise d’Aigle Azur. Le site internet AlgérieEco annonce en effet, dans ses colonnes, reprendre un communiqué «publié sur la page facebook» de la compagnie nationale algérienne, selon lequel «Si toutes les données sont disponibles, (Air Algérie) peut passer au stade de la discussion sur l’acquisition ou non d’actions de la société», et «n’exclut pas un rachat d’Aigle Azur, en posant des conditions préalables».

M. Houaoui en profite pour rappeler le fort investissement de sa compagnie pour assurer le transport des passagers bloqués en France et surtout en Algérie, avec des tarifs spéciaux (valables jusqu’au 20 septembre) et une forte augmentation de son offre (plus de 300 sièges en plus chaque jour jusqu’à la fin du mois) entre Paris et Alger, Oran et Béjaïa. Des A330 sont notamment positionnés sur Alger-Paris en remplacement de B737-800.