Boeing avoue avoir des problèmes de fiabilité avec son 787 Dreamliner

Pas de chance pour Boeing qui ne finira pas l’année sur la note positive d’une reprise des vols pour son 737 Max, l’avionneur américain est confronté à une série de problèmes sur le 787 Dreamliner qui présente des défauts de fuselage susceptibles de provoquer des défaillances potentielles en vol. 

Si le défaut dans le fuselage est connu depuis plusieurs semaines, le constructeur américain avoue qu’il s’étend désormais à d’autres parties de l’avion. Des inspections poussées sur les 787 Dreamliners nouvellement construits sont nécessaires. Comme toujours, la communication autour de ces nouveaux problèmes se veut rassurante. Les ingénieurs de Boeing et les autorités américaines de sécurité aérienne ont déterminé que le problème ne posait pas un risque imminent pour la sécurité. 

Un porte-parole de la société a déclaré que les défauts en question sont des endroits où la surface du fuselage de l’avion n’est pas aussi lisse qu’elle est censée l’être. Ces zones peuvent créer de minuscules interstices où les sections du fuselage sont reliées entre elles et pourraient entraîner une fatigue structurelle prématurée qui nécessiterait des réparations importantes.

Ce serait le quatrième problème affectant la famille des gros-porteurs de Boeing qui a été découvert au cours des quatre derniers mois alors que Boeing cherche à se remettre de l’immobilisation au sol de son 737 Max.