Gulf Air profite de son nouveau hub de Bahreïn

Le petit État du Moyen-Orient vient d’ouvrir son tout nouvel aéroport et affiche clairement des ambitions conquérantes. Pour preuve, il donne à Gulf Air, l’opérateur aérien un tremplin grâce à de nouvelles connexions.

L’État du Bahreïn vient de doter la plateforme aéroportuaire de Manama (Code IATA : BAH) d’installations ultra-modernes et d’un nouveau terminal pour un montant global de 1.1 milliard de Dollars US. L’expérience utilisateur a été une des priorités pour apporter aux usagers des parcours plus fluides, un niveau de sécurité et de confort exemplaire grâce aux solutions biométriques proposées par SITA et  aux solutions de Thales.

Gulf Air dispose d’une plateforme maintenant quatre fois plus grande que l’ancienne et met d’ores et déjà à profit cette installation pour proposer des connexions intéressantes.

C’est ainsi qu’à compter du 3 avril, l’opérateur reprendra ses vols à destination de Singapour. Le trajet vers Bahreïn sera assuré grâce au nouvel Airbus A321 neo (16 sièges en Classe  Affaires  – 150 sièges en Classe Économique ) quant au trajet sur Singapour, il sera assuré par un Boeing 787-9 (26 sièges en Classe Affaires et 256 sièges en Classe Économique).

Les vols via Bahreïn permettent de partir le samedi de CDG (9h50) et d’arriver le dimanche à Singapour (12h40). Le retour se fait quant à lui, le Dimanche soir (21h20) pour une arrivée le lundi matin (8h50).